Evolution des contrôleurs audio

Les moyens pour contrôler les instruments de musique électroniques existent depuis maintenant une vingtaine d’années. En fait, ils existent depuis beaucoup plus longtemps mais ne sont accessibles à tous et aboutis depuis environ 20 ans. On peut dire qu’ils ont atteint une maturité certaine depuis plusieurs années maintenant. Il y a des contrôleurs de type boutons / interrupteurs, des gestuels et des contrôleurs ergonomiques.

Contrôleurs de type boutons / interrupteurs

Dans cette première catégorie, on trouve les contrôleurs universels comme les très populaires Behringer BCF et BCR 2000, des spécialisés Akai APC40, M-AUDIO , Mackie, Novation, Euphonix, Yamaha, Korg, etc…

Il est même possible de faire le sien comme par exemple le monome.

Il existe aussi le Foxy’s 16 stribe monster ce développement est très prometteur, basé sur un contrôleur à ruban résistif et des leds de localisation, il permet de visualiser les zones sélectionnées.

Dans cette catégorie, on trouve également des contrôleurs considérés comme « intelligents » car ils embarquent beaucoup de logiciel, comme par exemple le défunt JazzMutant Lemur et l’omniprésent Apple iPad, iPhone et iPod Touch associés à des logiciels (midipad, jasuto ou TouchOSC).

Contrôleurs de type gestuel

Une autre solution est d’utiliser comme contrôleur « aérien » un Theremin Moog Etherwave Plus. Ce Theremin est une évolution de l’Etherwave de base (un kit permet de le faire évoluer vers une version Plus, c’est ce que j’ai fait avec celui de notre studio), il permet de contrôler via son interface CV/Gate d’autres instruments ! Vous pouvez le voir à l’œuvre dans les deux vidéos suivantes :

Il y a un autre type d’interface très intuitive : les surfaces de contrôles multi-touch du genre de ReacTable avec aussi une version iPhone et iPad.

Et là aussi, il est possible de fabriquer sa propre table ! Pour en savoir plus, je vous conseille de jeter un œil sur la page dédiée à Multitouch Mini.

Contrôleurs ergonomiques


Ces contrôleurs sont des méta interfaces, c’est à dire qu’ils sont une sorte d’extension du corps. Et que ne sont rien sans l’ordinateur et un logiciel derrière (Max, pd, etc) pour faire le travail de synthèse sonore…

Le plus connu est le Méta-Instrument, la dernière version le Méta-Instrument 3 (MI3) est disponible à la vente.

Le contrôleur de DaFact KRL ou Carl qui a évolué vers le Karlax.

Les beaux contrôleurs boisés eigenlabs dont le haut de gamme alpha

On trouve aussi des contrôleurs qui ressemblent à des instruments du répertoire classique (trompette, saxo, flute, etc).
Trompette

Plus cheap…

L’EWI (grande famille)

Il existe également des versions DIY comme le Yaktronix Electronically Modified Didgeridoo par exemple, qui est un contrôleur de Didgeridoo entièrement fabriqué maison, corps en PVC, schéma électronique, et patch sont disponibles sur le site… La partie synthèse est issue d’un patch sous Max/MSP.

About The Author

Jean-Bernard

Other posts by

Author his web sitehttp://mustudio.fr

30

03 2011

Your Comment

You must be logged into post a comment.


Yashfa ver. 1.7 created by WP GPL

--->