Archive for the ‘Notre studio’Category

MuStudio notre "home studio" !

MuStudio
Le Studio

Depuis toujours passionné de musique électronique, j’ai commencé très jeune à écouter de la musique électro-acoustique : Jarre, Kraftwerk, Tangerine Dreams, Vangelis, Philip Glass, PinkFloyd, etc.. En grandissant, je me suis orienté vers des formations techniques : électronique, informatique, les ordinateurs… Et ainsi naturellement, je me suis franchement plongé dans le « ventre » des synthétiseurs ! En 1989, j’ai entrepris de monter avec mes modestes moyens de l’époque un environnement de composition sonore avec au début, des machines plutôt dites numériques (Akai S950, Fairlight CMI IIx, Yamaha SY77). Au fur et à mesure, j’ai agrandi et complété la famille ! En suite, avec ma femme nous avons acquis toujours dans le numérique un Synclavier II, et j’ai récupéré avant la benne (et oui c’est possible!) et restauré un Synclavier I, également un Emulator II (qui ne fonctionne toujours pas), un Emulator IIIXP et un Yamaha TG77, le petit dernier le Moog Etherwave et quelques autres bricoles…

Les claviers
Les claviers

Maintenant, nous allons essayer d’équilibrer cette collection avec de l’analogique, peut être un modulaire (Korg PS3300 ou Studio-66 Synthesizer System). Mais c’est une autre histoire…

Les machines en rack
Les machines en rack

Mais un studio ce n’est pas que des machines pour faire du « son », il faut l’équipement qui va autour, et pour l’instant, chez nous c’est plutôt pauvre… Humm, en fait, plutôt peu cohérent !

Pour l’enregistrement, nous avons l’excellent « direct 2 disk » Fostex Foundation 2000 (F2K), et son merveilleux contrôleur à écran tactile. Cette machine a été conçue par l’ancienne équipe de développement des Synclavier de Ned.

Nous avons également, pour les manipulations et divers traitements sonores, une sgi Octane2 qui incorpore l’Adat nativement… et donc s’interface parfaitement avec la F2K.

La partie informatique...
La musique électronique sans ordinateur, c’est pas pour demain…

Depuis peu (après un gros travail de remise en état), nous avons une station NeXT Cube avec trois cartes ISPW couplées avec Max/FTS. Cette machine historique a été développée pour l’IRCAM et par ces équipes de recherche. Elle est très intéressante (même si pour certains potentiellement obsolète, mais, j’affectionne particulièrement, ces vielles machines de légende) pour ces capacités à créer visuellement via Max/FTS des « patch » permettant de manipuler facilement le son et les événements MIDI !

Max/FTS au travail
La NeXT fait tourner Max/FTS

Pour le MIDI, nous utilisons encore pour l’instant une interface Opcode Studio 4(8in,8out) qui fait office d’interface « patchbay » entre les différents intruments. Nous avons un ancien Macintosh Quadra 840av (et oui) pour faire tourner Opcode Vision Pro comme séquenceur et Galaxy plus comme éditeur de son (SY et TG), et d’autres outils pour les Emulator.

Octane et 840av
Octane et 840av

Au niveau de la table, c’est franchement la misère ! Nous n’avons qu’une très très modeste Fostex 2016, elle fait son travail, mais c’est vraiment limite…

Derrière cette petite chose, un très bon amplificateur NAD 2200 couplé à un système expérimental Stéréolith et à un caisson de basse…

06

07 2007

Yashfa ver. 1.7 created by WP GPL

--->